Logo ADRAQ-ADREQ

Excellente nouvelle: retour de la prime de 20% grâce à VOTRE association!

Bonjour,

Nous voulons prendre le temps de célébrer la belle reconnaissance obtenue pour tous les membres des ADREQ et ADRAQ CSD: le retour de la prime de 20% destinée aux dépenses de fonctionnement raisonnables pour couvrir l’ensemble des mesures d’hygiène requises en raison de la pandémie.

C’est grâce à votre mobilisation, nos nombreuses sorties publiques et les représentations politiques de Luc Vachon, président de la CSD, que le Ministère fait marche arrière. Non seulement la prime de 20% sera réinstaurée, mais elle sera rétroactive au 1er juillet 2020, date où elle avait cessé d’être distribuée­.

« Le retrait de cette prime au courant de l’été ne faisait aucun sens. La pandémie a causé une augmentation importante des tâches et de la charge de travail liées aux mesures d’hygiène et de désinfection pour nos membres. Il était important que le Ministère les aide financièrement pour couvrir l’achat des produits de désinfection. Nous l’avons soulevé au Ministère à de nombreuses reprises, et il a finalement pris en compte nos interventions », se réjouit le président de la CSD, Luc Vachon.

Les ADREQ CSD et ADRAQ CSD ont fait front commun pour dénoncer la position du gouvernement. Vous pouvez être fières et fiers!

« Les familles d’accueil à l’enfance et les résidences d’accueil à l’adulte ont travaillé extrêmement fort pendant la pandémie. Il s’agit de milieux de vie naturels pour leurs usagers qui ont fait un travail impeccable qui a mené à quasiment aucun cas de Covid-19 dans leur résidence. Elles ont travaillé fort pour se faire entendre par le ministère et continuent de le faire pour avoir la reconnaissance qu’elles méritent », conclut M. Vachon.

Chers membres, merci à vous pour votre travail exceptionnel, et merci de votre confiance!

Info-Négo

Le bulletin du vrai ou faux…

« Les usagers confiés à une RTF ne peuvent avoir un niveau de services plus élevé que 4. »

FAUX

Le MSSS n’a émis aucune balise relativement à l’orientation de l’usager vers un type de ressource et le niveau de services de l’Instrument. Les établissements doivent s’assurer d’une bonne orientation de l’usager ainsi que d’un bon jumelage/pairage en fonction de ses besoins.

Le Règlement sur la classification a été élaboré pour identifier les services que les RI-RTF doivent offrir. Il établit une classification des services en six niveaux. Les usagers confiés à une RI ou à une RTF peuvent donc être classifiés du niveau 1 au niveau 6, selon les besoins et le plan d’intervention de chacun.